Contenu

Mis à jour le 23/03/2017

Actualités

Cartes nationales d’identité : tout change à compter du 7 mars !

03/03/2017

Comment ça marche ? Où s’adresser ? Jusqu’au 7 mars 2017, les demandes de cartes nationales d’identité pouvaient être présentées dans les mairies de résidence des demandeurs. A compter du 7 mars, cette organisation change. Désormais, les demandeurs (...)

 

> Toutes les actualités

CONTACTS

07/12/2015

Embauche PME

08/02/2016

La lettre des services de l’État

28/07/2015

L’Etat pour le Tarn n°43. La lettre des services de l’État dans le Tarn du mois de juin-juillet 2015 est disponible

Communiqués de presse

14/12/2016

Influenza aviaire H5N8 : point de situation le 14 décembre 2016
 
L'actualité du Gouvernement
22/03/2017
Le jardin de Matignon
Jardin de Matignon
Comme le veut la tradition républicaine depuis 1978, Bernard Cazeneuve a planté, ce 22 mars 2017, le 14e arbre des Premiers ministres dans le jardin de Matignon. Situé sur la grande pelouse, dessinée par Achille Duchêne, le magnolia kobus se couvrira de fleurs dès les premiers jours du printemps. Découvrez les coulisses du jardin à travers ses paysages harmonieux imaginés au fil du temps, depuis 1725.
02/03/2017
Conférence sociale européenne : Déclaration conjointe des ministres
A l’heure où l’Europe s’apprête à célébrer les 60 ans de son traité fondateur, le traité de Rome, nous, ministres des affaires sociales, du travail et de l’emploi réunis à Paris à l’invitation du Premier ministre français, Bernard Cazeneuve, affirmons notre soutien à la création d’un socle européen des droits sociaux. Nous saluons l’initiative de la Commission européenne, qui a lancé une vaste consultation publique en mars 2016 sur ce projet majeur. Nous l’appelons désormais à présenter des propositions ambitieuses et concrètes dès les prochaines semaines. C’est dans cette perspective que nous apportons aujourd’hui notre contribution commune.
02/03/2017
"Pour une Europe des droits sociaux" - Tribune de Bernard Cazeneuve
Bernard Cazeneuve à Rennes
Le 25 mars prochain, nous célèbrerons soixante années de construction européenne. Ce sont soixante années de paix, de rapprochement entre les peuples d’Europe, d’approfondissement de nos politiques communes. A l’approche de cet anniversaire, il nous faut prendre la mesure des dangers qui menacent aujourd’hui le projet européen. Rien ne serait pire que le déni.