Contenu

Accueil des enfants de personnels prioritaires

 

Face à la recrudescence du Covid-19, les personnels du système de santé et des établissements médico-sociaux sont prioritaires pour obtenir une place d’accueil pour leurs enfants.

Ce dispositif est mis en place par l’Éducation Nationale et la Caisse Nationale d’Allocations Familiales et concerne les enfants de moins de 16 ans.

Liste des personnels prioritaires :

  • personnels des établissements de santé
  • biologistes, infirmiers diplômés d’Etat, médecins, pharmaciens et préparateurs en pharmacie, sages-femmes, ambulanciers ;
  • professionnels et bénévoles de la filière de dépistage (professionnels en charge du contact-tracing, centres de dépistage, laboratoires d’analyse, etc.) et de vaccination (effecteurs comme personnels administratifs) ;
  • personnels des établissements et services médico-sociaux suivants : EHPAD et EHPA (personnes âgées) ; établissements pour personnes handicapées et d’aide sociale à l’enfance ; services d’aide à domicile pour personnes vulnérables ; services infirmiers d’aide à domicile ; lits d’accueil médicalisés et lits halte soins santé ; appartements de coordination thérapeutique ; CSAPA et CAARUD ; centres d’hébergement pour sans-abris malades du coronavirus.

Dispositif mis en place dans l’Éducation Nationale :

En cas de fermeture d’une classe, d’une école ou d’un établissement, l’accueil des enfants prioritaire est prévu sur le temps scolaire par groupe de 20 élèves maximum.

Pour les périodes extra-scolaires et durant les vacances, la responsabilité revient aux collectivités territoriales.

Ce dispositif est réservé aux parents qui n’ont aucune solution de garde et ne concerne pas les familles dans lesquelles l’autre parent est en télétravail.

Les parents doivent se signaler auprès des chefs d’établissement et des directeurs d’écoles. L’accueil pourra se faire, selon l’organisation locale mise en place, soit par la répartition des enfants dans les autres classes, soit dans un pôle d’accueil.

Les responsables légaux devront fournir :
- un justificatif de la profession exercée (carte professionnelle, bulletin de salaire...)
- une attestation sur l’honneur de l’absence d’une autre solution de garde
- la présentation du résultat négatif d’un autotest de moins de 24h pour l’enfant accueilli.

Dispositif de la Caisse Nationale d’Allocations familiales :

La branche Famille a réactivé l’offre de service de monenfant.fr

Elle permet aux professionnels indispensables à la gestion de l’épidémie d’exprimer leurs besoins d’accueil pour leur(s) enfant(s) de moins de 16 ans, via un questionnaire en ligne.

Ce questionnaire permet de recueillir des informations sur le demandeur et sur les enfants concernés.

Monenfant.fr permet également aux établissements d’accueil du jeune enfant et aux assistants maternels de signaleur leurs places disponibles en renseignant un questionnaire en ligne.

Plus d’informations ici