Contenu

Déclaration et identification des camélidés.

 

L’arrêté ministériel du 5 février 2016 relatif à l’identification des équidés a fixé de nouvelles règles en matière d’identification des camélidés (chameau, dromadaire, lama, vigogne, guanaco, alpaga).

 

Tout camélidé né en France doit être identifié avant tout mouvement et au plus tard dans les douze mois suivant sa naissance.
Les principales obligations sont les suivantes :
I. Obligation de déclaration des détenteurs et des propriétaires de camélidés auprès de l’IFCE (Institut français du cheval et de l’équitation).
Tout détenteur d’un ou plusieurs camélidés est tenu de se déclarer et de se faire enregistrer auprès de l’IFCE.
Les déclarations ne peuvent être réalisées que par voie électronique via le site de l’IFCE (www.ifce.fr ).

II. Identification des camélidés

Tout camélidé doit faire l’objet d’une identification :
- par l’implantation d’un transpondeur ou la pose de deux boucles auriculaires d’identification agréées dont une électronique (à l’oreille gauche une boucle électronique et à l’oreille droite un repère conventionnel) ;
L’identification peut être réalisée :
• soit par les détenteurs par la pose de boucles auriculaires sur les camélidés qu’ils détiennent,
• soit par les vétérinaires inscrits au tableau de l’Ordre des vétérinaires pour l’implantation sous-cutanée de transpondeurs.
L’identification est finalisée par son enregistrement auprès de l’IFCE dans la base eSIRECam dans un délai de 8 jours après l’identification et le paiement de cet enregistrement.
Les frais d’identification sont à la charge du propriétaire du camélidé (article D. 212-57-5 du Code Rural).

III - Boucles d’identification :
La liste des boucles agréées est accessible sur le site www.ifce.fr dans la rubrique SIRE et Démarches, onglet Camélidés.
En cas de perte d’une marque auriculaire, une nouvelle boucle à l’identique doit être posée dans les 30 jours suivant cette perte.
En cas de perte des deux boucles auriculaires, la ré-identification ne pourra être faite que par un vétérinaire à l’aide d’une puce électronique.
Liens utiles :
- site internet de l’IFCE : http://www.ifce.fr/

Pour tout renseignement complémentaire, vous pouvez contacter la Direction départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations, Service santé, protection animales et environnement, tel : 05 81 27 53 23 ou 05 81 27 53 12.

 
 

Documents associés :