Contenu

Déplacements vers l’Outre-Mer et à l’étranger

 

Déplacements vers l’Outre-mer :

Les déplacements vers les territoires ultramarins sont autorisés uniquement en cas de motif impérieux (familial, professionnel, sanitaire). La production d’un test PCR négatif datant de moins de 72 heures est obligatoire. Les règles variant selon les territoires (mesures de quarantaine pour certains), il est impératif de se renseigner lors de la préparation du voyage auprès de la préfecture ou du haut commissariat de la destination, ou auprès des gouvernements de Polynésie Française et de Nouvelle Calédonie.

De nouvelles restrictions sont instaurées pour la Réunion, Mayotte et la Guyane, qui font l’objet d’une attention renforcée en raison de la diffusion de variants du virus.

Déplacements vers l’étranger :

Les frontières avec les pays de l’espace européen (Union Européenne, Andorre, Grande Bretagne, Islande, Liechtenstein, Monaco, Norvège, Saint Martin, Saint Siège, Suisse) restent ouvertes, sous réserve des exigences sanitaires requises aux frontières.

Par principe, les frontières extra-européennes sont fermées, sauf pour motifs impérieux familiaux ou professionnels. Compte tenu de l’évolution rapide de la pandémie dans le monde, il sera indispensable de se tenir informé avant d’envisager tout déplacement, en consultant les conseils aux voyageurs du Ministère des Affaires Étrangères, au regard en particulier de la situation sanitaire dans le pays de destination et des éventuelles restrictions en matière d’accès et de séjour :
https://www.diplomatie.gouv.fr/fr/