Dossier Départemental des Risques Majeurs (DDRM), Connaître les risques du département du Tarn

Contenu

Dossier Départemental des Risques Majeurs (DDRM), Connaître les risques du département du Tarn

 

Le dossier départemental réunit les informations disponibles, techniques ou historiques, sur les risques majeurs, naturels et technologiques, susceptibles de se produire dans le TARN. Il est destiné aux acteurs départementaux du risque majeur : élus, administrations, associations...

 

Le dossier départemental réunit les informations disponibles, techniques ou historiques, sur les risques majeurs, naturels et technologiques, susceptibles de se produire dans le TARN. Il est destiné aux acteurs départementaux du risque majeur : élus, administrations, associations...

Il vise deux objectifs :

Mobiliser les élus sur les enjeux des risques dans leur département et leur commune afin de les inciter à relayer l’information,

Fournir une base de données pour réaliser, par la suite, l’information préventive à destination des maires (Dossier Communal Synthétique...).

Cette information réunira les éléments nécessaires au maire pour développer à son tour l’information préventive dans sa commune

Le Dossier Départemental des Risques Majeurs du Tarn
L’article L125-2 du code de l’environnement fixe comme principe que les citoyens ont un droit à l’information sur les risques majeurs auxquels ils sont soumis dans certaines zones du territoire et sur les mesures de sauvegarde qui les concernent. Ce droit s’applique aux risques technologiques et aux risques naturels prévisibles. Le contenu et la forme de cette information sont définis par le décret du 11 octobre 1990 modifié le 9 juin 2004. Le dossier départemental (...)

Dès 1997, un premier document a été élaboré. Par la suite, il a été décliné au plus près des préoccupations des communes et a abouti à la réalisation de 175 documents communaux synthétiques (DCS).

Dans cet esprit, cette nouvelle version du DDRM prend en compte de nouveaux risques et affine la définition et la localisation des zones d’aléas ; elle tient compte également de l’évolution de l’environnement juridique.

Elle s’inscrit d’ores et déjà dans la problématique tracée par les lois des 30 juillet 2003 et 19 août 2004, à savoir contribuer à développer une véritable culture du risque qui garantit une réponse collective efficace.

L’information et la sensibilisation en amont contribuent à ne pas laisser d’incertitude. Elles sont indispensables pour prévenir la panique et la rupture du lien de confiance entre les citoyens et les autorités en charge de leur protection.

LA SECURITE EST L’AFFAIRE DE TOUS ET DE CHACUN

entrée dans la cartographie générale des risques majeurs dans le département,

 
 

Documents associés :

  • > DDRM - 1.5 Mo - 25/09/2012

    Télécharger le DDRM de 2006

  • > AP_DDRM - 8.7 ko - 25/09/2012

    Arrêté préfectoral approuvant le DDRM 2006