Actualités

Contenu

Influenza aviaire : le département du Tarn placé en zone de restriction

 

À ce jour, 69 foyers d’influenza aviaire hautement pathogènes ont été détectés dans 8 départements du Sud-Ouest de la France.

Aucun foyer n’a été détecté ou suspecté dans le Tarn. Les services sanitaires de la Direction Départementale de la Cohésion Sociale et de la Protection des Populations (DDCSPP) se tiennent néanmoins prêts à intervenir dans l’éventualité où un foyer serait découvert dans le département.

L’influenza aviaire est une maladie animale infectieuse, virale, et contagieuse. Elle affecte les oiseaux chez lesquels elle peut provoquer, dans sa forme hautement pathogène, des atteintes importantes pouvant aboutir rapidement à la mort. Selon l’agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (ANSES), les souches identifiées sont d’origine européenne et non pathogènes pour l’homme. Etant donné le caractère non transmissible à l’homme du virus, il n’y a pas lieu pour les consommateurs de modifier leurs habitudes alimentaires.

Compte tenu de l’évolution de la situation sanitaire, le ministère de l’Agriculture a décidé d’étendre la zone de restriction établie par arrêté ministériel en date du 17 décembre 2015 à 9 départements supplémentaires. Le Tarn fait donc désormais partie des 17 départements français situés dans cette zone de restriction. Cette mesure vise à contenir la propagation du virus.

Dans cette zone de restriction, les mesures suivantes doivent désormais être appliquées :
• interdiction de tout mouvement d’oiseaux vivants vers l’extérieur de la zone de
restriction sauf dérogation sous conditions ;
• mise en place de mesures de biosécurité dans les élevages : accès limité aux
bâtiments, mise en place de pédiluves, gestion spécifique des effluents, application de
nettoyage et de désinfection avec respect de vides sanitaires ;
• rassemblements d’oiseaux vivants soumis à autorisation préfectorale ;
• lâchers de gibiers soumis à autorisation préfectorale ;
• autorisation de sortie sans condition pour les produits de volailles (foie gras, pâtés...etc) ;
• autorisation des mouvements d’oiseaux vivants au sein de la zone de restriction ;
• toute détection de signes cliniques ou de mortalité en élevage donnera lieu à des
prélèvements sur les oiseaux.

Ces mesures s’appliquent au département du Tarn à compter du 16 janvier 2016.

Pour mettre fin à la propagation du virus, le ministère de l’Agriculture a annoncé la suspension de l’approvisionnement des exploitations en canetons à compter du 18 janvier 2016.
Cette mesure permettra de tarir progressivement les élevages. Une fois vides, ils seront tous désinfectés puis reconstitués en milieu sain.
Cette mesure s’appliquera à l’ensemble des départements situés dans la zone de restriction. Le Tarn sera donc visé par cette mesure.