Contenu

Le changement climatique : une réalité !

 

Les gaz à effet de serre (GES) sont présents dans l’atmosphère où ils jouent un rôle manifeste de régulation du climat : sans eux, la température moyenne terrestre serait de - 18°C au lieu de + 15°C.

Or l’Homme, depuis le début de l’ère industrielle, a considérablement accru la quantité de gaz à effet de serre dans notre atmosphère : ainsi, la concentration de CO2 a augmenté de 20 % depuis 1958 et de 40 % depuis 1750, début de l’ère industrielle

Il y a donc un risque important de déséquilibre climatique.

L’atmosphère, en un siècle, s’est réchauffée de +0,85°C depuis 1880 et le niveau de la mer s’est élevé de 19 cm au cours de la période 1901−2010.
Le groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) estime que ce changement climatique va se poursuivre, et d’ici 2100, le réchauffement pourrait être compris entre + 1,0°C et + 3,7°C par rapport à la période 1986 - 2005 et le niveau de la mer pourrait augmenter d’un mètre.

Dans ce cas de figure, il y aurait donc des impacts très prononcés au niveau mondial, notamment :

  • une multiplication d’événements météorologiques extrêmes,
  • une extinction potentielle de 20 à 30 % des espèces végétales et animales,
  • des risques et des crises alimentaires graves et fréquentes,
  • des risques sanitaires accrus pour l’homme,
  • des déplacements importants de populations.

Les conclusions du « groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat » ( GIEC ) sont alarmantes.

Pour aller plus loin :

- Le portail du groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC)
- Le portail du Ministère de la transition écologique et solidaire