Contenu

Les territoires à énergie positive pour la croissance verte

 

Contexte

La loi relative à la Transition Énergétique pour la croissance verte, promulguée le 17 août 2015, fixe pour 2030 les grands objectifs du nouveau modèle énergétique français :

  • réduire de 40% des émissions de gaz à effet de serre par rapport aux niveaux de 1990,
  • produire des énergies renouvelables à hauteur de 32% de la consommation énergétique finale,
  • diminuer de 20% de notre consommation d’énergie par rapport à 2012,
  • porter à 50% la part du nucléaire dans la production d’électricité à l’horizon 2025.

La mobilisation des territoires est une condition essentielle pour atteindre les objectifs de la transition énergétique, tant au niveau régional que national.

Un territoire à énergie positive, qu’est ce que c’est ?

Un territoire à énergie positive pour la croissance verte (TEPcv) est un territoire d’excellence de la transition énergétique et écologique. La collectivité s’engage à réduire les besoins en énergie de ses habitants, des constructions, des activités économiques, des transports, des loisirs. Elle propose un programme global pour un nouveau modèle de développement, plus sobre et plus économe.

Six domaines d’action sont prioritaires dans ces territoires :

  • La réduction de la consommation d’énergie dans le bâtiment et l’espace public ;
  • La diminution des émissions de gaz à effet de serre et des pollutions liées aux transports ;
  • Le développement de l’économie circulaire et de la gestion durable des déchets ;
  • La production d’énergies renouvelables locales ;
  • La préservation de la biodiversité, la protection des paysages et la promotion d’un urbanisme durable ;
  • La promotion de l’éducation à l’environnement, de l’éco-citoyenneté et la mobilisation des acteurs locaux.

212 territoires lauréats du label Territoire à énergie positive en 2015

Un appel à projets pour mobiliser 200 « Territoires à énergie positive pour la croissance verte » a été lancé par l’Etat fin 2014.

212 territoires ont été retenus et chacun bénéficiera d’une aide financière de 500 000 euros pour les actions mises en œuvre.

Dans le Tarn, 6 territoires ont été reconnus territoires à énergie positive : le conseil départemental, le parc naturel régional Haut-Languedoc, le pôle d’équilibre territorial et rural de l’Albigeois et des Bastides, la communauté d’agglomération de Castres-Mazamet et les communautés de communes de Tarn et Dadou et de la Haute Vallée du Thoré.

La Direction départementale des Territoires du Tarn accompagne les lauréats dans leurs démarches et assure l’interface avec le niveau régional.