Contenu

Où trouver des zones humides dans le Tarn ?

 

Où y a-t-il des zones humides ?

 

Une zone humide est une zone où l’eau est le principal facteur de contrôle du milieu naturel et de son écosystème associé. Elle apparaît là où la nappe phréatique affleure ou encore, là où des eaux peu profondes recouvrent les terres et les engorgent tout ou partie de l’année.
De nombreuses définitions existent en la matière ; la Loi sur l’eau du 3 janvier 1992 fait mention du terme zone humide en le définissant comme suit :
« On entend par zone humide, les terrains exploités ou non, habituellement inondés ou gorgés d’eau douce, salée ou saumâtre de façon permanente ou temporaire ; la végétation, quand elle existe, y est dominée par les plantes hygrophiles pendant au moins une partie de l’année. »
La loi sur le Développement des Territoires Ruraux (DTR) votée le 23 février 2005 retient 3 critères permettant de caractériser une zone humide :
- Hydromorphie des sols : Sols gorgés d’eau tout ou partie de l’année
- Hydrologie : Présence prolongée d’eau d’origine naturelle (submersion, inondation…)
- présence éventuelle de plantes inféodées aux milieux humides (plantes dites « hygrophiles »).
En l’absence de végétation hygrophile, la morphologie des sols suffit.

Pour mieux comprendre le fonctionnement de ces milieux humides, leur intérêt et savoir où ils sont répertoriés dans le Tarn, accéder au site du Pôle zones humides mis en œuvre par le département du Tarn .

Attention : la réalisation de travaux en zone humide est soumise à autorisation préalable, au titre de la loi sur l’eau (voir dossier autorisation loi sur l’eau).