Contenu

Protection des frayères

 

Depuis le 4 décembre 2012, les zones de frayères, d’alimentation et de croissance des espèces piscicoles (poissons) et astacicoles (écrevisses autochtones) sont protégées par arrêté préfectoral.