Incendies domestiques - les bons gestes à adopter

Mis à jour le 17/05/2023

Chaque année, les sapeurs-pompiers interviennent sur 60 000 à 70 000 incendies d’habitation, responsables de plus de 200 décès et plus de 9 000 blessés. Quand il ne tue pas, l’incendie domestique peut entraîner chez les victimes de très graves séquelles physiques, respiratoires, traumatiques et psychologiques. Il est également à l’origine de nombreux dégâts matériels.

Un incendie domestique est toxique. Un incendie peut couver pendant plusieurs heures avant que les flammes n’apparaissent. Les victimes sont généralement intoxiquées pendant leur sommeil par les fumées toxiques qui se propagent. Une victime intoxiquée est incapable de fuir, mais une simple exposition aux fumées, même très brève, peut donner lieu à un handicap à vie : asthme chronique, insuffisance rénale, hépatique, cardiaque et respiratoire.

Comment éviter les risques d’incendies domestiques ?

> Équipements électriques : faire vérifier et entretenir régulièrement les installations ; ne pas surcharger les prises, choisir des blocs multiprises aux normes NF et respecter les puissances maximales indiquées ; surveiller les appareils en marche ; ne pas poser de textiles sur un radiateur ou un appareil électrique en marche ;

> Produits inflammables : placer les produits inflammables (alcool, essence) loin des sources de chaleur et proscrire le stockage de combustibles (cartons, papiers) à proximité ;

> Éviter de fumer à l’intérieur et veiller à éteindre complètement les cigarettes.

> Dans la cuisine, attention à l’huile sur le feu, au grille-pain, ainsi qu’à tout appareil électrique ; ne pas laisser branchés les appareils électroménagers inutilisés ;

> Ne pas utiliser d’alcool ou d’essence pour allumer la cheminée ou le barbecue. Protéger les foyers ouverts d’une grille pare-feu ;

> Avoir un extincteur chez soi.

Les bons réflexes avec les enfants :

– Ne jamais laisser un jeune enfant seul dans un appartement ou une maison.
– Apprendre aux enfants que le feu est dangereux et qu’il fait très mal.
– Tenir les briquets, allumettes et bougies hors de portée des enfants.
– Ne jamais laisser un enfant sans surveillance en présence de casseroles ou de poêles sur le feu.
– Ne pas placer de chauffage d’appoint dans leur chambre.
– Leur apprendre dès que possible les bons gestes (composer le numéro d’urgence et réagir face au feu).