Equarrissage pour les équidés

Mis à jour le 12/09/2023

Depuis le 20 juillet 2009, l’Etat a libéralisé le service public de l’équarrissage : Les tarifs facturés par les équarrisseurs sont libres et non subventionnés par l’Etat. Pour les équins, les tarifs que vous propose l’association ATM Equidés – ANGEE, sont fixes et négociés avec les sociétés d’équarrissage.

Pour les équidés, aucun fond n’a été constitué pour financer le traitement des animaux trouvés morts comme il peut en exister pour d’autres espèces (porcins, ou pour les ruminants : bovins, caprins et ovins).

Ainsi, un détenteur d’équidés doit assumer l’intégralité du coût du traitement d'équarrissage d'un de ses animaux.

A ce titre, l’ATM ANGEE propose un service de paiement en ligne des frais d’équarrissage mis en place par l’Ifce, selon les tarifs qu’elle a négociés avec les équarrisseurs. Les tarifs d’enlèvement (en lien avec les autres filières) et de destruction des carcasses ont été négociés par l’ATM. Ils sont mutualisés et permettent d’optimiser le coût de l’équarrissage en fonction de type d’équidé et du lieu où doit se faire l’enlèvement.

En pièce jointe, vous trouverez le document technique.